Une statue bouddha : l’élément essentiel d’un jardin zen

Le jardin zen est devenu en peu de temps un élément essentiel de l’aménagement d’une maison. Et par voie de conséquent, le statut de bouddha l’est également. En effet, pour créer ce genre d’ambiance dans son extérieur, on a besoin d’eau, de terre, de verdure, de pierre, mais aussi d’un symbole imposant comme celui-ci. Et contrairement aux idées reçues, investir dans un tel accessoire n’est pas facile. Il importe en effet de faire le bon choix pour un aménagement parfait.

Plusieurs types de statut bouddha disponible

Eh oui ! Il existe sur le marché plusieurs types de statut de bouddha. Pour les novices, il est facile de croire le contraire. Il faut dire que les articles en question représentent la même personne : « l’éveillé », dans quasiment la même posture. Et pourtant, si on a envie que son jardin zen soit parfait, voici ce qu’il faut savoir sur une statue bouddha. Il y a notamment 4 statuts de bouddhas qui sont très connus dans le monde. Le premier est le bouddha rieur avec son gros ventre qui symbolise le Dieu de la prospérité. Le second est le « buddha cautama » qui est à l’effigie du père fondateur du bouddhisme.

Le troisième et le « Bodhisattva Cuanyin » qui est surtout utilisé en Inde. Ce dernier est le symbole de la compassion. Enfin, il y a le « Bouddha Amitabha » qui signifie la longévité infinie. Pour un espace de méditation, les deux premiers sont plus propices. Néanmoins, si l’on souhaite simplement avoir une touche exotique et originale dans son aménagement, aussi bien intérieur qu’extérieur, les 4 alternatives sont possibles. Mais peu importe le choix que l’on fait, il faut choisir un accessoire dans la taille est propice à l’espace à aménager. Sur les plateformes dédiées, les fans de déco ont l’embarras du choix.

Choisir son statut de bouddha

Pour son jardin zen, la taille et le personnage du statut ne sont pas les seuls détails à prendre en compte. Il faut également trouver la bonne posture. Si en intérieur, notamment dans les salons de spas, la posture couchée est parfaite, ce n’est pas le cas pour un jardin zen. Un espace de méditation aura toujours un statut de bouddha assis. Selon le gout de chacun, on peut avoir un accessoire avec les deux mains sur le genou, devant la poitrine, touchant la terre, etc. Attention, chaque posture possède sa propre signification.

Par exemple, celle la plus connue, avec le pouce et l’index qui se touche, signifie l’enseignement. Pour éviter toute confusion dans le choix du statut, certains optent pour une simple représentation du buste du personnage mythique. À placer en dessous d’une fontaine, sur un amas de pierre, voire sur le sol : ce dernier sera à même de parfaire la décoration d’un jardin zen. Mais dans tous les cas, il importe de choisir un statut dans le visage sera assez fin et apaisant. De quoi permettre de trouver une certaine quiétude d’esprit rapidement et facile. En d’autres termes, il est préférable d’investir un peu plus dans un accessoire de qualité.

Related posts

Leave a Comment