Le permis de construire pour l’aménagement des combles

Vous souhaitez gagner une pièce supplémentaire dans votre maison ? L’aménagement des combles est ce qu’il vous faut. D’ailleurs vous pourrez en faire :

– une salle de cinéma ;

– une chambre sous-toiture ;

– un salon ;

– une salle de bain ;

– une cuisine dînatoire ;

– une salle de jeu ;

– un dressing ;

– une salle d’eau, etc.

Quelle autorisation pour l’aménagement des combles ?

Sachez que certains aménagements sont soumis à des réglementations administratives. Pour la création d’une surface de plancher ou d’une emprise au sol de plus de 20 m², il faudra obtenir le permis de construire pour l’aménagement des combles. Cette surface est reportée à 40 m² si votre propriété est couverte par une réglementation d’urbanisme. En deçà de cette surface, la déclaration de travaux suffira. Aucune autorisation n’est nécessaire si le projet concerne :

– les peintures murales ;

– l’installation électrique ;

– la pose des carreaux ;

– l’installation de la plomberie ;

– la pose de parquet, etc.

Le permis de construire de son côté, est requis pour la surélévation des combles, l’extension par les côté, la création d’une terrasse, la création d’une véranda, la pose d’une fenêtre de toit de type velux, la modification extérieure de la façade.

L’isolation des combles

L’isolation des combles est obligatoire dans l’aménagement. Elle assure en fait le confort de la pièce sous toiture. Avec une bonne isolation, vous n’aurez pas très froid en hiver ni très chaud en été. Ainsi, vous contribuez sans le savoir à l’économie d’énergie. Le secret d’une bonne isolation est d’utiliser les bons isolants. Il en existe plusieurs :

– la laine minérale (elle est responsable écologiquement) ;

– le coton (il est responsable écologiquement) ;

– la fibre de bois (elle est responsable écologiquement) ;

– la laine de roche (elle est responsable écologiquement) ;

– la laine de verre (elle est responsable écologiquement) ;

– le chanvre (il est responsable écologiquement) ;

– le polystyrène expansé ou PSE (il s’agit d’un isolant artificiel);

– le lin (elle est responsable écologiquement) ;

– la perlite (elle est responsable écologiquement) ;

– la laine végétale (elle est responsable écologiquement) ;

– la laine animale comme la laine de mouton ou la plume (elle est responsable écologiquement) ;

– le liège (il est responsable écologiquement).

À titre d’information, les isolants minces sont dotés de 2 films réflecteurs. Ils réfléchissent grâce au rayonnement thermique. Ce dernier stoppe le passage de l’air chaud ou froid dans la pièce. Les isolants minces vont réduire l’épaisseur d’isolation. Ils sont l’idéal pour l’isolation par l’intérieur.

Les aides financières pour l’isolation d’une maison

En effectuant l’isolation de votre maison, il est possible d’obtenir une aide financière. Les plus courants restent :

– les aides de l’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) pour l’isolation thermique ;

– Cas de l’isolation d’une toiture ;

– le crédit d’impôt pour l’isolation ;

– les aides des fournisseurs d’énergie

Related posts

Leave a Comment