Départ en vacances : comment protéger votre maison ?

Les vacances riment avec l’absence des habitants dans le logement. Ce sont certes des moments agréables, mais qui augmentent aussi les risques de cambriolages. Comment optimiser la protection de sa maison en cas départ en vacances ? Éléments de réponse. 

Évaluation des cambriolages

L’évaluation des cambriolages des ménages est une tâche difficile, car certaines victimes ne portent pas de plainte. Face à cela, l’Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales (ONDRP) s’investit dans les enquêtes afférentes à la sécurité des personnes et des biens. L’idée est de mieux connaitre les risques sécuritaires auxquels les populations sont exposées, afin de trouver les solutions nécessaires pour les protéger.

En 2016, l’organisme a dénombré environ 470 000 ménages victimes de vol, ce qui représente 1,6% des foyers français. Ceux qui ont déjà subi des actes de vandalisme présentent davantage de risque d’en subir à nouveau, à en croire le rapport Grand Angle n°40 de l’institution. Vous voulez en savoir davantage sur la hausse des cambriolages ?

46 % des cambriolages ont été recensés dans les communes situées à proximité des grandes villes. L’Île-de-France, l’Occitanie, la PACA, la Vallée du Rhône et les Hauts-de-France sont les localités les plus affectées.

Profiter de l’opération tranquillité vacances

L’Opération Tranquillité Vacances ou OTV est un système de sécurité qui consiste à faire surveiller son habitation vacante pendant les vacances scolaires par la police et la gendarmerie. Créé en 1974, le dispositif s’inscrit dans le cadre du plan national de lutte contre le cambriolage.

Dans la pratique, des forces de l’ordre effectuent régulièrement des patrouilles au domicile du vacancier bénéficiaire. Ce dernier sera prévenu de toute tentative d’effraction et des cambriolages pour limiter les éventuels préjudices subis.

Pour bénéficier de ce service, le demandeur doit renseigner le formulaire dédié et le transmettre au commissariat ou à la brigade de gendarmerie proche de son domicile.

Installer un système de sécurité de dernière génération

Il existe sur le marché des outils sophistiqués permettant de se protéger des vols et des cambriolages. Les systèmes d’alarme en sont une illustration palpable. Selon le modèle, ils peuvent servir à dissuader les cambrioleurs et à aviser le service de sécurité en cas de tentative d’effraction.

La technologie de télésurveillance consiste à faire contrôler sa maison à distance par des agents de sécurité.

Le brouillard anti-cambriolage représente également un appareil de choix pour lutter pour dissuader les personnes de mauvaises intentions. En cas d’intrusion, il se déclenche pour troubler la visibilité du cambrioleur.

À noter que l’installation de ces dispositifs de sécurité requiert des compétences techniques avancées. Contactez donc un agent de sécurité pour une pose optimale.

Adopter des comportements simples

La sécurisation son habitation vacante passe aussi par l’adoption de bons réflexes. Avant de partir en vacances, le voyageur doit s’assurer que les portes, fenêtres et volets de maison sont fermés et qu’il a pris le soin de retirer les clés des serrures. Il ne doit pas signaler son absence sur les réseaux sociaux, mais plutôt aux forces de l’ordre.

Son absence ne doit pas être constatée par les passants. Ainsi, il peut dissuader les personnes mal intentionnées en activant des sources lumineuses dans le logement au moyen d’un système de mutinerie.

En cas d’absence prolongée, il est recommandé d’aviser ses voisins et de prendre des dispositions nécessaires pour éviter le débordement de sa boite à courriers.

Related posts

Leave a Comment